28 février 2019

Le IIIe bataillon remonte au combat, Beauloye le 22 août

Le 21 août, 23h 25, le III/148 quitte Annevoie pour se rendre à Bioul où il doit intégrer un régiment mixte destiné à renforcer la défense de la place de Namur. En effet, à la demande du général Michel,  gouverneur général de Namur, l’armée française détache trois bataillons, pris sur la réserve, sous le commandement du Lieutenant Colonel Grumbach. Les IIè et IIIè bn/45ème ri et IIIè/148 ri (commandant Bertrand) Le 22 août à 1h30, après avoir constitué son régiment, Grumbach « se porte par une marche de nuit sur... [Lire la suite]
Posté par lignard2 à 14:51 - Permalien [#]
Tags : ,

12 février 2019

Les pertes à Beauloye

Des pertes sensibles comme disent les rapports militaires Sur base d'une carte allemande   C’est la débâcle dans le secteur où le 3ème bataillon /148ème ri se bat. Le 23 août, les Allemands percent les lignes entre les forts de Cognelée et de Marchovelette et selon les témoignages des civils, talonnent les derniers défenseurs belges et français qui refluent vers Namur. Si le JMO rapporte que le IIIè/148ème  ri s’est replié  avec ordre vers les Comognes (Vedrin) avant de regagner Namur, comment expliquer alors que des... [Lire la suite]
Posté par lignard2 à 13:16 - Permalien [#]
Tags :
12 février 2019

Rivière-Burnot, le 23 août, le dernier combat sur la Meuse...

Le village de Rivière-Burnot dans la tourmente Rivière-Burnot. Un petit village  où la vie s’écoule tranquillement en bord de Meuse. Bien que les premières rumeurs circulent dans la population, la vie continue, en juillet 1914, la fenaison se termine sous un beau soleil. La fenaison au Grand Pré, situé en amont de l'écluse, de gauche à droite, Sylvie Robaye, Irma Sainvitu, Alice Dubois, Octavie Dubois, Louise Laffineur, Louis Gemenne, Florentin Laffineur, Paul Gilsoul et Alexis Laffineur.  En arrière-plan, les maisons de... [Lire la suite]
Posté par lignard2 à 10:01 - Permalien [#]
Tags :
03 février 2019

La 4ème compagnie du 148ème RI cède à Yvoir

                Passage de la Meuse à Yvoir par l'armée allemande le 23 août 1914. (témoignage du curé d'Yvoir) « Ce ne fut que bien tard dans l’après-midi du 23 août, vers 5h1/2 que les Allemands  ont pu en toute sécurité  envahir les rives de la Meuse vers Fidevoye car auparavant les premiers soldats qui s’y risquaient étaient abattus par les Français embusqués dans les bois ». C’est ainsi qu’il y eut une dizaine de tués parmi les assaillants précise le prêtre. ... [Lire la suite]
Posté par lignard2 à 10:13 - Permalien [#]
Tags : ,