Quelques articles concernant les combats de Dinant, Anseremme et Bouvignes

01 anseremme

La Dépêche de Bruxelles, le 17 août

 

02 bouvignes

 La Métropole d'Anvers, le 1er septembre

03 dinant1

03 dinant2

03 dinant3

03 dinant4

 La Dernière Heure, du 17 août

04 anseremme1

04 yvoir houx 2

04 yvoir houx 2

Le Soir du 17 août

 

05 onhaye

 La Dépêche de Bruxelles du 20 août

 09 Bouvignes anseremme dinant

Vlaamsche Gazet te Brussel 19août

06 anhée

 La Métropole 17 août, titre

07 citadelle de dinant 1

07 citadelle de dinant 2

 Le Rappel du 17 août

08 Dinant Yvoir Anhée

La Flandre libérale 17 août

10 dinant anseremme bouvignes

Le Soir, titre première page

11 Dinant Bouvignes Anseremme

11a Dinant Bouvignes Anseremme

La Métropole 18 août

15 Dinant Houx Yvoir

L'article

12 anseremme bouvigne dinant

13 Bouvignes, dinant anseremme

14 Dinant bouvignes Yvoir

Le XXème Siècle du 18 août

16 Dinant Houx Yvoir Anhée

16a Houx Yvoir Anhée

16b Houx Yvoir Anhée

L'Indépendance (?) août

000 Bouvignes

Plus tard, des journaux publieront des informations concernant les sépultures de soldats;

exemple à Bouvignes dans l'Echo Belge en juin 1916

00la metropole 17a 1

 

  Dans certains articles de journaux, l'orthographe des noms de villages laissent à désirer. L'exemple de GODINNE.

 "les trains ne vont plus que jusquà GELINDEN"

Selon les archives belges, les trains s'arrêtent (venant de Dinant) avant Godinne. En effet, la ligne de chemin de fer DINANT-NAMUR est implantée  sur la rive gauche de Dinant  à Anhée (rive défendue par les Français) puis, empruntant le pont de Houx, elle passe en rive droite potentiellement occupée par les troupes allemandes.